Les grenats

Le grenat tient son nom du latin granatium qui signifie "grenade" comme le fruit pour sa couleur rouge vive.

Il est utilisé depuis l'Egypte antique où l'on a retrouvé des colliers Pharaons sertis de grenats. Les romains l'utilisaient pour marquer les sceaux des documents importants. Le grenat fait parti des pierres fines les plus utilisées en joaillerie depuis ses origines.

Les grenats sont des minéraux du système cubique et sont classés en deux grandes séries distinctes :

Les Pyralspites et les Ugrandites

Les Pyralspites sont des Silicates d’Aluminium. Parmi eux on trouve les grenats :

  • Almandin (Fer)

  • Spassartite (Manganèse)

  • Pyrope (Chrome + Magnésium)

  • Pyraldin ou Rhodolite (Fer + Chrome)

  • Malaya (Magnésium + Manganèse)

 

Les Ugrandites sont des Silicates de Calcium. Parmi eux on trouve les grenats :

  • Grossulaires

. Hessonite (Aluminium + Manganèse)

. Tsavorite ( Vanadium)

. Grossulaire Massif (Aluminium)

  • Andradites

. Démantoïde (Fer + Chrome)

. Topazolite ( Fer + Titane)

. Mélanite

  • Uvarovite (Chrome)

     Almandin                         Rhodolite                     Spessartite                               Malaya                       Hessonite                    Topazolite

                           Démantoïde                                                            Tsavorite                                                                  Uvarovite

Les gisements de grenats sont plutôt abondants. On trouve ces minéraux dans les roches magmatiques, dans les pegmatites et notamment dans les roches métasomatiques par contact avec du magma, ayant entraîné la réorganisation des minéraux et leur cristallisation. Ils sont nombreux dans les schistes cristallins, et par dégradation des roches, on les retrouve parfois en quantité dans les alluvions. Pour la petite histoire, les micaschistes de l’Ile de Groix, en Bretagne, renferment d’innombrables grenats. Les principaux pays extracteurs de grenats sont aujourd’hui la Tanzanie, l’Inde et Madagascar. D’autres gisements se trouvent en Russie, au Mali, au Canada, au Brésil…

Le grenat est souvent considéré comme une pierre de transformation, voire de transmutation. Elle aurait la capacité d’aider à dépasser les difficultés pour en tirer une expérience, à transcender la passion amoureuse et d’améliorer l’énergie sexuelle. La Sainte Hildegarde de Bingen, religieuse bénédictine du XIe siècle qui soignait par les pierres, pensait que le grenat renforçait le cœur. Il renforcerait l’énergie vitale, soignerait les problèmes de saignements et régulerait la circulation sanguine. Il protégerait contre les poisons. Déconseillé aux jaloux et aux colériques, il serait plus adapté pour les personnes calmes et posées. Cette pierre énergisante permettrait de lutter contre la fatigue et l’apathie et de purifier les chakras.